Nantucket of Arabella Coons

 

né le 8 septembre 2017

Brown classic tabby

 

Consanguinité totale : 7,53 %

Clones : 23,6 %

Top 2 : 29,3 %

Top 3 : 42,0 %

Top 5 : 55,2 %

 

Type de test

  Test

Date et Résultat

Echographie

 

HCM

 PKD

 

à venir

 

ADN

SMA

à venir

 

ADN

PKdef et HCM1

à venir

 

 

"Il ne faut jamais vendre de jolis chatons à un ami" sous peine de revoir souvent le chaton (surtout s'il habite dans la même région que soi) et de regretter d'avoir vendu ce chaton. Cette boutade (je suis évidemment ravie que mes ami(e)s aient eu la chance d'avoir l'un de mes plus beaux chatons) s'est révélée pertinente par deux fois au cours des six dernières années.

La première fois survint lorsque j'ai vendu Herman, fils de Luna x Eole, en 2012, à Dominique qui vit à Annecy. J'ai très souvent revu Herman au cours de ces années, il était (et est toujours) de plus en plus impressionant à chaque visite chez mon ami (il pèse aujourd'hui 11 kg). La même aventure s'est produite en 2016 lorsque j'ai vendu Magic Léon (fils d'Aameya et d'Eole) à mon amie Françoise à Grenoble. Je vois Léon toutes les semaines et je m'émerveille chaque fois devant la splendeur de ce chat. J'ai gardé sa soeur Madison qui lui ressemble beaucoup mais voilà un mâle de 10 kg sera toujours plus spectaculaire qu'une femelle!

J'ai inévitablement gardé une soeur d'Herman, Isadora, l'année suivante mais aussi Jason, deux ans plus tard, qui est la copie conforme de son grand frère. Pour ce qui est de Léon, il n'était pas question de garder un frère de Madison, pour des raisons évidentes. Mais la raison du coeur l'emporte parfois sur toutes les autres raisons et lorsque Aameya et Eole ont eu une toute dernière portée en septembre 2018 et qu'il n'y eut qu'un seul chaton et que ce chaton était un mâle, je ne pus résister à la tentation de garder ce chaton, qui en plus de ressembler comme une goutte d'eau à Léon, a un caractère tout à fait remarquable, même pour un Maine Coon. Encore un coup de coeur!

Nantucket (nom d'une île magique au large du Massachusetts où Ron et moi nous sommes fiancés en avril 1981), est l'amour de ma vie, tout comme son père Eole. J'ai une relation tout à fait fusionnelle avec lui. Il fera une ou deux saillies avec les rares femelles qui ne lui sont pas consanguines, il sera ensuite castré et continuera de mener une vie de pacha à la maison, avec son père, sa mère et ses ami(e)s.